Historique

Comité Régional Olympique et Sportif Provence-Alpes



1894 : Création du Comité International Olympique par Pierre de COUBERTIN

1896 : 1er Jeux olympiques à Athènes

23 mai 1908 : Création du Comité National des Sports pour assurer les relations des fédérations (5 à l'époque) avec les pouvoirs publics et les grands événements sportifs

27 mai 1911 : Création du Comité Olympique et Sportif avec comme mission «organiser la participation française aux Jeux Olympiques»

6 Mars 1922 : Les associations sont reconnues d'intérêt public

22 février 1972 : Création du Comité National Olympique et Sportif Français qui est une fusion du Conseil National des Sports et du Comité Olympique Français

Le CNOSF est représenté dans chaque région par un Comité Régional Olympique et Sportif, CROS, chargé d'atteindre les objectifs fixés au niveau national.
Un « CROS » et non pas les CROS car chaque CROS a sa personnalité. Cela tient à sa jeunesse (au maximum 30 ans). Cela tient aussi à sa structuration, car chaque CROS a ses propres statuts avec toutefois quelques dispositions imposées par le CNOSF.

C'est donc le CROS de Provence-Alpes qui est présenté ici

13 décembre 1973 : Création du CROS Provence, constitué en association, placé sous le régime de loi de 1901, le premier Président est Henri PREVOT, également Président de la ligue de handball à cette même époque. Le siège social est au 51 rue de la République, 13001 Marseille.

Le CROS Provence est officialisé en tant que représentant du mouvement sportif régional. Son rôle est de représenter le sport dans la région Provence-Alpes. Cela lui permet d'assurer la représentation du sport au sein des Conseils Economiques et Sociaux Régionaux.

30 mars 1978 : Le réel fonctionnement du CROS débute avec André LOZET , 2ème Président du CROS Provence. Le siège social est transféré au 6 rue de la Guirlande, 13001 Marseille, à côté de la Mairie de Marseille.

Le CROS Provence constitue des commissions spécialisées afin de travailler plus particulièrement sur des domaines, telles que la Commission du bénévolat dans le mouvement associatif ou encore la Commission formation de dirigeant qui regroupe, 5 à 6 fois par an, une centaine de personnes pour aborder différentes thématiques. Le CROS est aussi le représentant du sport auprès du Conseil Régional PACA et de la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports.

13 mars 1979 : C'est avec la création des commissions régionales du FNDS que les CROS ont été lancés.

Le CROS Provence-Alpes redistribue les subventions du FNDS à ses membres, à savoir 45 ligues et Comités Régionaux, à l'époque. Les comités régionaux ont vraiment vu l'intérêt d'être membres à part entière du CROS : une meilleure lisibilité du mouvement sportif régional avec une connaissance des autres disciplines et un poids plus important face aux institutions. Le CROS a ainsi permis de les fédérer et d'harmoniser leur demande de subvention.

27 janvier 1981 : Jean JULLIAN, 3ème Président du CROS Provence et représentant du Sport Scolaire et Universitaire.

16 septembre 1982 : Le siège du CROS Provence est transféré au 3 rue Colbert 13001 Marseille, dans un local mis à disposition par la Ville de Marseille. Dans cette enceinte, on retrouve le CDOS des Bouches-du-Rhône créé en 1982, par M. Christian CHALVIDAN et la ligue de Volley-ball - 1er salarié employé à ¾ temps au CROS Provence.

2 mars 1989 : Christian CHALVIDAN, 4ème président du CROS Provence, mise en place du système informatique.

27 septembre 1990 : Le CROS Provence est transféré au 87 rue Raymond Teisseire, 13009 Marseille avec une salariée à temps plein.

1998 : Création d'un nouveau poste chargé de l'emploi et de la formation.

22 août 2000 : Changement de titre, le CROS Provence passe à CROS Provence-Alpes et le CROS crée un nouveau poste d'agent d'accueil.

2003 : Création d'un nouveau poste pour la communication et d'un poste pour l'emploi.

4 Février 2004 et jusqu'à aujourd'hui : Pierre MARINÉ, nouveau Président du CROS Provence-Alpes.

De création récente, le CROS Provence-Alpes a su prendre rapidement une place importante au sein de la région Provence-Alpes. En peu d'année, le CROS Provence-Alpes est devenu le porte-parole et le représentant du mouvement sportif régional, auprès des pouvoirs publics, mais aussi au sein d'organismes ayant à connaître du sport. Le mouvement est bien lancé. Il n'est pas trop optimiste de penser que ses perspectives d'avenirs seront fructueuses.

Le Mouvement Olympique et Sportif Provence-Alpes est un mouvement jeune, maximum 30 ans, avec de nombreuses perspectives d'avenir.

Moteur de Recherche