Actualité >

La Semaine Olympique et Paralympique, une semaine pour la jeunesse !




Jusqu'au 9 février, elle réunit dans les établissements scolaires plus de 1000 projets, proposés par des professeurs, mais aussi des élèves, étudiants, parents d'élèves, associations sportives, et une centaine d'athlètes autour de deux thématiques prioritaires : la mixité dans le sport et dans la vie quotidienne et le « bouger plus ».


Chiffres clés
38% de licenciées.
1 Français sur 2 ne bouge pas suffisamment.
4 enfants sur 5 ne pratiquent pas d'activité physique quotidienne.
Les enfants passent plus de 2 heures par jour devant leurs écrans.



QU'EST-CE QUE LA SEMAINE OLYMPIQUE ET PARALYMPIQUE ?

Instaurée dès la phase de candidature de Paris à l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, la Semaine Olympique et Paralympique est inscrite au programme du ministère de l'Éducation nationale depuis 2017. Elle est organisée dans toutes les écoles, les établissements scolaires et les établissements d'enseignement supérieur et pour tous les âges de la maternelle à l'Université́, dans l'Hexagone comme en outre-mer.

Durant cette semaine, le temps scolaire est partagé entre les enseignements généraux où le sport est utilisé comme outil pédagogique et les activités physiques et sportives : calculs de périmètres et d'aires de terrains de sport, calcul de vitesse des joueurs, étude de la Guerre Froide à travers les boycotts des Jeux Olympiques de Moscou 1980 et Los Angeles 1984, thématiques sportives dans les cours de langues, etc.


Cette semaine a pour objectif de :
• Sensibiliser les élèves et étudiants aux valeurs de l'Olympisme et du Paralympisme
• Amener les jeunes à la pratique sportive, accroître leur activité physique
• Utiliser le sport comme outils pédagogique et ludique
• Permettre aux élèves et étudiants de découvrir les disciplines olympiques et paralympiques, en collaboration avec le mouvement sportif
• Changer le regard des jeunes sur le handicap
• Éveiller les jeunes à l'engagement bénévole et citoyen


UN MILLIER DE PROJETS DANS TOUTE LA FRANCE, LES ATHLÈTES MOBILISÉS

Tout au long de la semaine, de nombreux athlètes se rendront dans les écoles et établissements pour partager les valeurs de l'Olympisme et du paralympisme, leur passion du sport et, surtout, expliquer ses bienfaits en termes de santé et de bien-être...

Clarisse Agbegnenou (judo), à Asnières (école publique Michelet), le 7 février
Emilie Gomis (basket), à Evreux (école primaire M. Marchand), le 8 février
Jérôme Fernandez (handball), à Marseille (collège L'Estaque), le 5 février
Nantenin Keita (athlétisme), à Berric (école de la Lune Verte)
Alain Bernard (natation), à Aubagne (école Camp Major), le 4 février

D'autres athlètes ont d'ores et déjà annoncé sur les réseaux sociaux qu'ils se rendraient dans l'école de leur jeunesse dans quelques semaines, à l'image de Martin Fourcade, Tony Parker, Mickaël Jérémiaz, Julien Benneteau...

Source : FranceOlympique





Moteur de Recherche