Actualité >

Guide méthodologique « bilan carbone des activités sportives fédérales»

Le 08/04/2009

La lutte contre le réchauffement climatique est un chantier majeur qui s'impose à notre société. Nous devons impérativement diminuer la quantité de gaz produite par nos activités (transports, consommations électriques, équipements et matériels…). Nous devons également anticiper l'évolution des prix des énergies fossiles et diminuer notre dépendance à leur égard en adoptant des comportements plus sobres.

Gros utilisateur en moyens de transports le sport est particulièrement concerné. Si nous dépendons évidemment des technologies mises à notre disposition nous avons cependant une capacité d'action qu'il nous faut savoir utiliser. C'est la finalité de "la méthode Bilan Carbone" que le ministère en charge des sports et l'ADEME viennent d'adapter aux activités sportives fédérales.

La première étape consiste à évaluer nos émissions, définir nos marges de manœuvre pour établir les plans d'actions nécessaires.
Cette méthode a pour objet de :

Permettre le chiffrage des gaz à effet de serre engendrés par les activités (stages, rassemblements, compétitions, locaux utilisés…)
Déterminer des priorités d'actions et aider à la mise en place de plans d'action formalisant l'engagement des entités concernées (fédérations nationales, ligues, comités, clubs….) dans le sens d'une réduction des émissions.
Evaluer notre dépendance aux variations du cout de l'énergie et nous engager dans une démarche d'adaptation aux changements induits par le réchauffement climatique.

Réaliser un bilan carbone de ses activités est un acte stratégique pour chaque organisation sportive. Désigner des responsables carbones, se former à cette méthode constituent des préalables nécessaires.



Télécharger la plaquette de communication « guide bilan carbone ».
Télécharger le guide complet.


Source : CNOSF



Moteur de Recherche