Actualité >

Radiographie du mécénat d'entreprise en 2010

Le 21/10/2010

Choisi par 48 % des entreprises mécènes comme l'un de leurs domaines d'intervention, le sport enregistre une nette progression par rapport à 2008 (26 %) et arrive donc en seconde place.

Le sport est un domaine plébiscité par les PME, avec une forte dimension régionale.
Les mécènes basés en Île-de-France ne sont que 20 % à soutenir le sport, contre 54 % dans les autres régions. Les entreprises indépendantes soutiennent le sport à 52 % ; celles dont
l'actionnaire majoritaire est un grand groupe sont seulement 31 %. Il s'agit du seul domaine plus fréquemment cité par les « petites » entreprises (49 %) que par les « grandes » (42 %).
Le budget consacré au sport représente 19 % du budget de mécénat global, soit environ 380 millions d'euros

Comment expliquer le succès du sport ?
Le sport représente souvent un vecteur d'engagement, une déclinaison du mécénat de l'entreprise dans les domaines sociaux, éducatifs, médicaux, voire culturels. Premier domaine concerné par le
mécénat croisé (voir infra), le sport apparaît comme un moyen d'action privilégié auprès de certains publics, comme les jeunes et les personnes atteintes de handicaps.

De plus, la frontière entre le mécénat et le sponsoring est particulièrement ténue dans le sport. Le soutien de très nombreuses PME au club associatif local est parfois considéré comme du mécénat,
même sans application du dispositif fiscal idoine. Modeste mais très répandu, ce cas de figure peut expliquer pour partie le bon résultat du sport en 2010.


Consultez l'enquette ADMICAL CSA 2010


Source : www.admical.org



Moteur de Recherche