Actualité >

Denis MASSEGLIA s'exprime sur la gouvernance et la chaîne de télévision

Le 04/05/2011

Au terme du Conseil d'administration tenu jeudi 28 avril à la Maison du Sport Français, Denis MASSEGLIA, président du CNOSF, revient sur deux thèmes d'actualité abordés à cette occasion : la gouvernance du sport et des fédérations d'une part et le projet de chaîne de télévision d'autre part.

La gouvernance

• « Nous avons d'abord abordé la gouvernance du sport en général. Il y a un atelier qui traite de ce thème au sein de l'Assemblée du sport. L'objectif pour nous est de permettre une évolution progressive du modèle sportif français. Dans un premier temps, nous préconisons l'institution d'une instance de concertation et de dialogue avec les acteurs concernés, qui permette de fédérer des synergies et d'installer des formes de collaboration plus performantes. L'important est d'initier un mouvement, de donner une impulsion. Nous verrons comment nos autres partenaires réagiront à cette proposition. »

• « Nous avons également le souci de rénover la gouvernance des fédérations, qui diffère de la gouvernance du sport français. Cette réflexion, interne au mouvement sportif, concerne donc l'organisation et le fonctionnement des fédérations et non la relation entre les différents acteurs du sport. J'ai souhaité que l'on confie à David LAPPARTIENT, qui vient de mener à bien la réforme de la gouvernance de la Fédération Française de Cyclisme qu'il préside, le soin d'animer un groupe de travail dont la composition reflètera la diversité du monde sportif. L'objectif est de fixer les grands principes pour une meilleure gouvernance des fédérations qui, en vertu de leur autonomie, seront ensuite invitées à les décliner en tenant compte de leurs spécificités. »

La chaîne de télévision de tous les sports

« L'ambition de créer une chaîne de télévision sport se précise. Le groupe NextRadio TV a été le premier à annoncer un projet de télévision sur la TNT gratuite. Ensuite, le groupe L'Equipe nous présenté le sien. Cela va dans le sens de crédibiliser et de préciser le projet d'une chaîne 100% sport, une chaîne pour tous les sports, sans exclusion ni droits sportifs, ou limités, et accessible au plus grand nombre.

Nous avons donc deux projets sur la TNT gratuite et un projet sur la télévision connectée, celui de France Télévisions dont on ne connaît pas encore bien les détails. S'ajoute à cela, dernièrement, le souhait d'Orange de continuer Orange Sport Info comme Orange Sport Event, auquel nous avons participé. C'est une bonne chose, une bonne dynamique.

Comme nous l'avions annoncé, nous attendrons que le CSA fixe le calendrier définitif. Nous inviterons alors l'ensemble des fédérations à entendre les quatre acteurs de l'audiovisuel présenter leurs ambitions, à échanger autour de leurs projets, et ce afin de prendre la meilleure décision pour le mouvement sportif français. »

Source : CNOSF : www.franceolympique.com



Moteur de Recherche