Actualité >

Les 1ères assises nationales du sport et des territoires ont eu lieu à Lyon

Le 13/11/2012

Belle réussite pour ces premières Assises nationales du Sport et des Territoires organisées à Lyon, jeudi 8 novembre 2012, à l'initiative du CNOSF et des grandes organisations nationales des élus territoriaux que sont l'ADF, l'AMF, l'AMGVF et l'ARF*.

« Une journée essentielle, importante à plus d'un titre » pour le sport en France, c'est ainsi que Denis Masseglia, président du CNOSF, a présenté ce rendez-vous inédit qui a réuni plus de 700 personnes. « C'est l'ensemble des acteurs publics et du mouvement sportif qui est présent », s'est-il réjoui, « pour, déjà, optimiser la démarche d'ensemble, mieux clarifier les rôles et construire ainsi l'avenir ».
Pour cela, le président du CNOSF a appelé à être créatif, à oser réformer pour, au final, ajouter de la performance au dispositif. A l'ensemble des représentants des collectivités territoriales présents, Denis Masseglia a par ailleurs demandé de considérer le sport non pas comme une charge mais comme un investissement, au cœur d'un projet de société.

Articulées autour de trois tables rondes, ces premières Assises nationales du Sport et des Territoires ont souligné l'importance du maillage territorial pour l'avenir du sport en France. Cela est d'autant plus vrai qu'aujourd'hui, plus aucune politique sportive n'est possible sans le concours des collectivités territoriales.
Après le témoignage de Jean-Jacques Gouguet, la première table ronde s'est attachée au travers des différentes interventions à cerner la thématique des priorités pour les territoires. Françoise Sauvageot a notamment souligné que le mouvement sportif préservait des équilibres fondamentaux tant dans le monde rural que dans le monde urbain en ajustant son organisation aux besoins des populations.
Jean-Michel Brun, qui fut le grand témoin de la deuxième table ronde, a démontré la nécessité de faire évoluer ce modèle économique et a formulé différentes propositions dans son intervention. André Leclercq, intervenant, a insisté sur la nécessité de mesurer l'impact économique de l'utilité sociale du sport.
Quant à la dernière table ronde, regroupant les chefs de files des différentes organisations, elle a permis de croiser les positions de chacun dont il est résulté une conviction unanime de poursuivre ces travaux de qualité qui méritent d'être approfondis.
Rendez-vous a déjà été pris pour une deuxième édition des assises.
Au terme de cette manifestation, Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse et de la Vie associative est intervenue à l'effet de préciser les positions de l'Etat dans différents domaines en lien avec le sport et les collectivités territoriales.

*ADF : Assemblée des Départements de France - AMF : Associations des Maires de France - AMGVF : Association des Maires des Grandes Villes de France - ARF : Association des Régions de France.

Découvrez le communiqué de presse commun CNOSF / ADF, AMF, AMGVF, ARF

Discours de Denis Masseglia, président du CNOSF

Discours de Jean-Michel Brun, vice-président délégué Sport et Territoires du CNOSF

Intervention de Jean-Jacques Gouguet, maître de conférences en Économie et Sciences économiques et chercheur au CDES-OMIJ à la faculté de Limoges.

Valérie Fourneyron : "Pour une politique du sport résolument moderne, rénovée, respectueuse et impliquant chacun de ses acteurs"


Source : franceolympique.com ; sports.gouv.fr



Moteur de Recherche