Actualité >

16% des associations créées en 2011-2012 sont des associations sportives

Le 05/12/2012

Ce bilan souligne une baisse de la création d'associations depuis 3 ans, un emploi associatif en léger recul en 2011 mais stabilisé au premier semestre 2012 et des responsables associatifs inquiets notamment pour le renouvellement des dirigeants bénévoles.
Le document indique par ailleurs que le nombre de créations d'associations a baissé de 10% depuis 3 ans. Point positif : la part des associations sportives, quant à elle, ne faiblit pas. Elles représentent 16% des associations créées en 2011-2012. Un chiffre en légère augmentation depuis 2007.

Le nombre d'emplois dans le secteur sportif, tout comme le reste du secteur associatif, a baissé au dernier trimestre 2010 et durant l'année 2011. Il a cependant connu une hausse au premier trimestre 2012 avant de repartir en légère baisse au deuxième trimestre. Le sport représente, en 2011, 18% des associations employeurs. Les associations sportives comptent en moyenne 2,6 salariés contre 2,5 en 2010, soit une légère augmentation. Elles ont cependant moins de salariés que le reste du secteur associatif, qui en compte 11 en moyenne.

Les CDD courts représentent 43% des contrats

92% des associations employeurs existantes en 2010 subsistent en 2011. C'est également le cas de 93,2% des associations sportives, mais 6,1% ont été créées pendant la même période.
Le nombre d'associations sportives a donc connu une baisse de 0,7% contre 0,6% pour le secteur associatif.
A noter que les petites associations sportives qui emploient des salariés sont significativement plus résistantes au fil des années. Dans le secteur sportif, les CDD courts représentent 43% des contrats, les CDD longs 42% et les CDI 14%. Le sport présente ainsi la plus faible proportion de contrats courts et la plus forte proportion de CDI sur l'ensemble des associations. Alors que le secteur associatif recrute en moyenne 60% de femmes, les hommes sont majoritaires parmi les salariés du secteur sportif (57%), mais l'écart se réduit pour les embauches en CDI.

Les dirigeants associatifs du secteur sportif ont, pour une grande majorité d'entre eux, un sentiment positif sur la situation de leur association et notamment sa situation financière, même s'ils se montrent réservés sur la possibilité de développer de nouveaux projets ou sur la création de postes salariés supplémentaires. Leur inquiétude est cependant plus prononcée sur le bénévolat, en termes de renouvellement des dirigeants bénévoles notamment, comme c'est le cas dans tous les secteurs : ainsi, 37% seulement jugent que la situation du bénévolat dans leur association est bonne.

Dans la recherche de partenaires financiers, la principale difficulté rencontrée par les responsables associatifs sportifs est la lourdeur des dossiers à présenter. Les responsables associatifs sportifs sont moins nombreux que la moyenne à se dire en difficultés financières. Les difficultés rencontrées sont par ailleurs généralement proportionnelles à la taille de l'association. Le secteur sportif, du fait de sa structuration, bénéficie d'un meilleur accès à des services, notamment d'information et de communication, de formation des bénévoles et des salariés et d'accompagnement de projets.

Téléchargez la 10ème édition de "La France associative en mouvement"

Source : La Lettre de l'Economie du Sport



Moteur de Recherche