Actualité >

Programme olympique : 3 sports restent en lice

Le 05/06/2013

La commission exécutive (CE) du Comité International Olympique (CIO) a recommandé, le 25 mai 2013, que le baseball/softball, la lutte et le squash soient soumis au vote de la 125e Session du CIO en vue de l'éventuelle admission d'un sport additionnel au programme des Jeux Olympiques de 2020.

La CE a sélectionné ces trois sports à scrutin secret parmi les huit sports en lice, lesquels comprenaient également l'escalade sportive, le karaté, le roller, le wakeboard et le wushu. Le vote a eu lieu à l'issue de présentations de 30 minutes effectuées par chacune des Fédérations Internationales concernées et d'une évaluation approfondie menée par la commission du programme olympique quant à la valeur ajoutée potentielle de ces sports pour les Jeux.

C'est durant leur 125e Session prévue à Buenos Aires, Argentine, du 7 au 10 septembre prochain que les membres du CIO choisiront le sport qui viendra s'ajouter aux 25 sports principaux – ainsi qu'au golf et au rugby à sept* – proposés par la CE en février dernier pour le programme des Jeux de la XXXIIe Olympiade.

"Les huit Fédérations Internationales concernées ont fait d'excellentes présentations à la commission exécutive aujourd'hui", a déclaré le président du CIO, Jacques Rogge. "Nous savions que la décision ne serait pas facile, mais j'ai le sentiment que mes collègues ont pris la bonne décision en retenant le baseball/softball, la lutte et le squash pour la Session à Buenos Aires. Je souhaite bonne chance aux trois sports en lice pour le vote de septembre et je tiens à remercier les autres candidats pour leurs efforts assidus et leur engagement."

Dans le but de s'assurer que les Jeux Olympiques continuent d'intéresser les passionnés de sport toutes générations confondues, la commission du programme olympique analyse systématiquement chaque sport après chaque édition des Jeux. Pour déterminer si l'inscription d'un sport au programme olympique est indiquée, la commission prend en considération 39 critères, parmi lesquels l'attrait du sport en question auprès des jeunes, son universalité, sa popularité, la bonne gouvernance, le respect envers les athlètes et le respect des valeurs olympiques.

*Pour rappel, le golf et le rugby à sept ont été admis en 2009 au programme olympique des Jeux de 2016 comme sports additionnels.


Source : CNOSF ; CIO



Moteur de Recherche