Actualité >

2èmes Échanges Euro-Méditerranéens du mouvement sportif

Le 17/04/2014

Faisant suite aux «1ers Echanges Euroméditerranéens du mouvement sportif» qui ont eu lieu à Marseille du 14 au 17 novembre 2013, le Comité National Olympique Tunisien a repris le flambeau afin d'accueillir les délégations Algérienne, Française et Marocaine pour poursuivre les travaux initiés à Marseille.

Fort de la délégation accordée par le CNOSF et son président Denis Masséglia et du soutien de la Région PACA, la délégation française était constituée du président du CROS Pierre Mariné, du vice-président Jean-Paul Gaugey, de la secrétaire générale Lucette Coste et du directeur du CROS Jean-David Bonnet.

Les quatre délégations ainsi réunies, ont pu poursuivre les travaux bien engagés lors de leurs dernières rencontres : échanger, partager et débattre des similitudes et différences de leurs modèles sportifs du sport de haut niveau, mais aussi jeter les bases d'un projet de statut pour une nouvelle entité de coopération, d'échanges et d'action entre le mouvement sportif des 4 pays.

Alternant temps de travaux et visites, les dirigeants des quatre Comités Olympiques ont pu accéder au Centre National de la Médecine et des Sciences du Sport, au lycée sportif Pierre de Coubertin d'El Menzah ainsi qu'au siège du Comité National Olympique Tunisien.

Ces 2èmes échanges ont abouti à la signature d'un procès verbal, au siège du CNOT à Tunis, le vendredi 6 avril dernier, entre M. Amar Bouras, 1er vice-président du Comité Olympique Algérien, M. Pierre Mariné, président du Comité Régional Olympique et Sportif Provence-Alpes, M. Mustapha Zekri, 1er vice-président du Comité National Olympique Marocain et M. Mehrez Boussayene, Président du Comité National Olympique Tunisien.

Ces derniers ont décidé, à travers ce document, de mutualiser leurs compétences et de partager leurs expériences créant ainsi un RÉSEAU Euro-méditerranéen du mouvement sportif avec une entité juridique propre qui doit voir le jour en 2014.

Les quatre structures, membres fondateurs, conviennent d'échanger notamment pour rationaliser les modes de gouvernance du sport ; professionnaliser les activités, les structures et les acteurs ; optimiser les moyens (humains, financiers, équipements…) au service du développement du sport ; favoriser les rencontres de jeunes, etc.







Moteur de Recherche