Actualité >

Associations : une étape essentielle et un futur choc de simplification

Le 21/05/2014

La ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Najat Vallaud-Belkacem, a vanté ce jeudi 15 mai "une étape essentielle" pour les associations avec le projet de loi sur l'économie sociale et solidaire et un futur "choc de simplifications".

Najat Vallaud-Belkacem a rappelé à l'Assemblée nationale toute l'importance du monde associatif dans le cadre du projet de loi relatif à l'économie sociale et solidaire. Car, a observé la ministre, "si toutes les associations ne se revendiquent pas de l'économie sociale et solidaire, 80% des emplois de l'économie sociale et solidaire dépendent des associations".


Les débats ont permis à la ministre et aux députés d'aborder des "sujets essentiels" comme la définition légale des subventions publiques, le volontariat, la reconnaissance et la valorisation du bénévolat au moment où "l'Etat a renouvelé son pacte de confiance avec le milieu associatif" et que le Premier ministre a décidé de faire de cette année 2014, l'Année de l'engagement.

Dans la continuité du travail législatif, la ministre a affiché l'objectif gouvernemental "d'ouvrir de nouveaux chantiers" et a notamment insisté sur un "choc de simplifications" en faveur des associations, parallèle à celui initié en faveur des entreprises pour :

alléger les contraintes administratives et bureaucratiques qui pèsent aujourd'hui sur les associations ;

• permettre aux responsables associatifs de se concentrer pleinement sur ce qui fait le cœur de leur mission et de leur engagement.

La ministre a précisé qu'il faut "travailler sur tous les leviers de simplification à chaque étape de la vie d'une association : de sa création à son éventuelle dissolution, en passant par les demandes d'agrément, les procédures de reconnaissance d'utilité publique ou l'obtention de financements". Le gouvernement a confié une mission en ce sens au rapporteur du projet de loi, Yves Blein (PS).

La ministre a enfin réaffirmé l'importance de l'engagement et notamment celui des jeunes.





Source : Association.gouv.fr



Moteur de Recherche