Actualité >

Le sport pèse pour 42 milliards d'euros en France

Le 25/09/2014

Selon une étude de Kurt Salmon publiée jeudi 18 septembre, le sport en France représente 42 milliards d'euros de contributions annuelles en comptant le bénévolat. Son développement permettrait également d'augmenter la productivité dans les entreprises.

A l'heure où le gouvernement cherche des économies sur la Sécu pour boucler le Budget 2015, une solution pourrait être de se tourner vers le développement du sport.

Jeudi 18 septembre, le cabinet Kurt Salmon a rendu public, à l'occasion de la semaine du sport, une étude qui balaie en profondeur l'importance économique et sociale de la pratique sportive en France. Cette étude montre que la pratique sportive permettrait à la fois de réduire les dépenses de santé et d'augmenter la productivité des entreprises. Voici en quelques chiffres ses principaux enseignements.

> 22,5 millions de pratiquants réguliers

Selon des sources KantarSport de mars 2013, l'étude rappelle que 22,5 millions de Français pratiquent régulièrement le sport, c'est-à-dire au moins une fois par semaine. L'étude retient les personnes âgées de plus de 15 ans qui font du sport en dehors de la pratique scolaire ou universitaire.

> 42,4 milliards d'euros de contributions annuelles

Ce chiffre englobe de nombreux sous-éléments. Les dépenses de consommation des ménages (articles de sports) représentent 16,9 milliards d'euros. Les subventions et dépenses des collectivités locales pèsent elles pour 10,5 milliards d'euros. Les droits télévisés (1,2 milliard), les dépenses des entreprises (1,6 milliard) celle de l'Education nationale représentent (3,8 milliards) sont de moindre importance. A noter l'importance du bénévolat. Kurt Salmon l'évalue à 7,5 milliards d'euros, en se basant sur une rémunération au SMIC pour 120 heures annuelles.

> 275.000 emplois à temps plein

Selon Kurt Salmon, la filière sportive représente 275.000 emplois temps plein. 105.000 emplois sont directement liés aux clubs de sport. La Fonction publique représente 115.000 postes. L'industrie des articles de sport (fabricants, vendeurs) compte elle pour 45.000 emplois.

> 4,5 milliards d'euros de taxes et impôts

Le sport générerait 4 milliards d'euros de TVA A ce montant, il faut rajouter 200 millions d'euros d'impôt sur les sociétés et 250 millions d'euros de taxes indirectes.

> Un potentiel de 5 milliards d'euros d'économies sur la santé

L'étude estime qu'une pratique sportive régulière généralisée pourrait permettre de réduire les dépenses de santé de 5 milliards d'euros. L'étude cite notamment deux maladies sur lesquels le développement du sport aurait un impact: la dépression et le diabète. Selon Vincent Chaudel, de Kurt Salmon, pour arriver à ce chiffre de 5 milliards d'euros il faudrait "qu'une dizaine de pourcentage de Français se mette à une pratique régulière mais pas intense. Cela peut-être 30 minutes de footing par semaine".

> 4,8 milliards d'euros potentiels d'économies pour les entreprises

Selon Kurt Salmon une pratique régulière du sport permettrait d'augmenter la productivité et de baisser de 30% le taux d'absentéisme dans les entreprises. Ce qui représenterait 4,8 milliards d'euros d'économies potentielles.








Source : BFM BUSINESS - Julien Marion / kurt Salmon



Moteur de Recherche