Actualité >

Marseille a déposé son dossier pour être capitale européenne du sport en 2017

Le 25/09/2014

Site officiel


Dernière ligne droite pour Marseille, candidate au label de capitale européenne du sport en 2017. Jean-Claude Gaudin, le sénateur maire UMP de la ville a déposé officiellement lundi son dossier entre les mains de Gian Francesco Lupattelli, le président de l'Association des capitales européennes du sport (ACES Europe). Le maire veut capitaliser sur le savoir-faire acquis l'an dernier lors de l'année Capitale européenne de la culture. La ville a attiré quelque 10 millions de visiteurs et le label lui a permis de mobiliser 600 millions d'euros d'investissements.

L'ampleur des deux labels n'est pas comparable mais Jean-Claude Gaudin veut saisir cette opportunité pour accroitre l'attractivité de la ville tout en faisant «la promotion du sport pour tous» grâce à un renforcement des investissements dans les équipements et les évènements sportifs. «Toutes les collectivités sont mobilisées. Nous pouvons de plus nous appuyer sur le dynamisme et l'engagement de nos associations sportives», commente Jean-Claude Gaudin. La ville compte 1500 clubs, 220 000 pratiquants et un millier d'équipements sportifs. Mais, si le stade Vélodrome vient d'être reconstruit pour 267 millions d'euros, certaines installations ont besoin de rénovations ou manquent.

250 millions d'euros d'investissement sur 10 ans ?

Si elle gagne, Marseille ne consacrera pas des sommes aussi importantes que celles dédiées à la capitale européenne de la culture. Les infrastructures bénéficieront de 250 millions d'euros d'investissement sur dix ans et le label permettra de mobiliser des cofinancements de la part des autres collectivités territoriales, de l'Etat et de l'Europe. Par ailleurs, 10 à 15 millions d'euros par an seront investis dans la création ou le développement d'évènements sportifs, comme le marathon Marseille-Cassis, le Mondial de Pétanque, l'Open 13 de tennis… Ce label permettrait de créer des activités ou des évènements nouveaux comme du sport pour les seniors, un lieu d'accueil unique pour faire un check up complet pour l'aptitude à la pratique sportive, accueillir une nouvelle formation comme celle pour les commerciaux dans le domaine du sport, créer une nouvelle zone d'entreprise pour ce secteur, un festival du film sportif…énumère Richard Miron, adjoint aux sports.

L'ancien nageur médaillé des jeux olympiques, Frédéric Bousquet, table pour sa part sur une plus grande médiatisation d'évènements comme la Sosh Freestyle Cup (alliant skate, kitesurf et planche à voile), unique en France, ou du Défi de Monte Cristo, une épreuve de natation reliant l'ile du château d'If aux plages du Prado. Le jury viendra les 2,3 et 4 octobre visiter la ville puis tranchera le 19 novembre entre Sofia et Marseille pour 2017 et entre Prague et Palerme pour 2016.


Source : Le Figaro



Moteur de Recherche