Actualité >

Un nouveau recueil pour l'accessibilité des équipements sportifs aux handicapés

Le 18/12/2014

Le pôle ressources national Sport et Handicaps (PRNSH) du ministère des Sports vient de mettre en ligne la version 2014 de son Recueil national pour l'accessibilité des équipements sportifs aux personnes en situation de handicap.

Pour élaborer la deuxième édition de ce recueil, un appel à contributions national a, dans un premier temps, permis de recevoir 43 contributions représentant un large panel d'activités. Le comité national de sélection a ensuite retenu 18 contributions présentant un intérêt particulier ou une originalité qui méritent une valorisation, un partage d'expérience et une large diffusion auprès du mouvement sportif et de tous les acteurs de l'accessibilité. Cela représente quatre projets retenus en plus par rapport au recueil 2013.

Parmi les régions les plus "productives", Rhône-Alpes arrive largement en tête, avec cinq projets retenus, devant l'Ile-de-France (3), le Nord-Pas-de-Calais et l'Aquitaine (2). Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Lorraine et Centre ont également vu un de leurs projets retenu.

Tous les sports sont concernés


Les projets retenus sont pour moitié portés par une association (9 projets), ainsi que par des collectivités territoriales (4), un syndicat intercommunal, un parc naturel régional, une base de loisirs, une station de ski et une fédération sportive. Pour ce qui les concerne, trois des quatre projets portés par des collectivités territoriales entrent dans le cadre de l'exercice de la compétence en matière d'équipements aquatiques.

Les pratiques sportives rendues accessibles par les projets retenus balaient quant à elles différentes disciplines (plongée sous-marine, multisports (2), natation (3), hockey, équitation, canoë, tennis (2), randonnée, accrobranche, athlétisme, surf, aviron, judo, ski), ce qui tend à prouver qu'aucun sport n'est inaccessible à une personne handicapée.

Pour chaque initiative, la fiche projet passe en revue l'accessibilité et continuité de la chaîne de déplacement du site de pratique, l'effectivité de la pratique pour le public visé (horaires, tarifs…), la formation des personnels, le matériel adapté nécessaire, la démarche de projet (cadre général dans lequel s'inscrit le projet), le caractère innovant de la démarche et la communication mise en place pour faire connaître l'initiative.

A noter que le PRNSH, après s'être intéressé aux gymnases et aux bases nautiques, va bientôt publier un nouveau guide consacré à l'usage, la conception et l'aménagement des bases nautiques.


Jean Damien Lesay






Source : Localtis



Moteur de Recherche