Actualité >

Même esprit, nouvel emblème...

Le 15/04/2015



UN NOUVEAU LOGO, POURQUOI ?

Le mot « France » reposant au-dessus des anneaux olympiques, logo actuel du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et des délégations tricolores aux compétitions organisées sous l'égide du Comité international olympique (CIO), est apparu en 1998. Annoncé en décembre 1997, il fut inauguré par la délégation française présente à Nagano pour les Jeux Olympiques d'hiver. Il remplaçait alors une identité visuelle associant un coq aux anneaux olympiques. A l'époque, le président du CNOSF, Henri Sérandour, avait décidé une refonte de la charte graphique et un recadrage de l'utilisation de son logo, alors insuffisamment contrôlée.
De légères modifications, notamment chromatiques, ont, depuis, été apportées. Dix-sept années numériques plus tard, le modernisme du logo est toutefois passé, tant dans la forme que dans ce qu'elle inspire. Entretemps, le CIO a également modifié les anneaux olympiques, puis élaboré de directives relatives aux emblèmes des mmmmmmmmm
Comités nationaux olympiques. Concernant les anneaux, leur entrelacement a été modifié, ainsi que la chromie - pour le jaune. Le CIO a par ailleurs précisé que les anneaux olympiques ne peuvent représenter qu'un tiers, au plus, du logo des comités olympiques - calculé sur la surface totale du logo. D'autre part, le nom du pays ne doit plus apparaître seul sur le logo du comité national olympique. La nécessité de répondre à ces directives a conforté la volonté du CNOSF d'adopter une nouvelle identité graphique, plus signifiante, plus dynamique et mieux adaptée à ses ambitions. L'institution a évolué, le contexte également, les médias de sa représentation doivent être adaptés. Aux enjeux d'image, en termes de rayonnement international de la France sportive notamment, s'associait d'autres considérations de communication grand public mais aussi de stratégie marketing. Très institutionnel en 1998, le logo du CNOSF est aujourd'hui une véritable signature de marque. Typographie, mention, déclinaisons…. La décision de changer l'ensemble des éléments du logo du CNOSF au profit d'une nouvelle identité visuelle a donc été prise par le président du CNOSF, Denis Masseglia, soutenu par son Conseil d'administration.

LA LIGNE BLEUE DU COQ... GENÈSE D'UNE CRÉATION

Le 8 juillet 2014, à l'issue d'une consultation lancée le semestre précédent, l'agence de design spécialisée dans le sport Leroy Tremblot était choisie par le Comité national olympique et sportif français pour la refonte de son identité visuelle. La proposition de l'agence a été construite autour de 4 symboliques : le coq, la trace, le mouvement et l'élégance. Contrairement au précédent, abandonné en 1998, le coq regarde désormais vers l'avant, dans un sens de lecture de gauche à droite. Son approche graphique linéaire permet de le découvrir comme se dessine le tracé serpentin d'une danse sur glace ou d'un ruban de gymnastique rythmique et sportive. Il peut se lire comme le sillage d'un dériveur lors d'une régate, le parcours d'une épreuve ou le déplacement d'un sportif sur un terrain. La ligne bleue est une écriture aspirant liberté, élégance et fierté. Par souci d'équilibre, l'épaisseur du trait du coq est la même que celle des anneaux olympiques. De la même façon, le coq reste d'un seul et même bleu. Il incarne l'unité dans la différence. Tout à la fois institutionnel et intemporel, il n'en est pas moins terriblement moderne et innovant. Ce coq est donc profondément identifiant. Sa dimension artistique plus contemporaine propose une mmmmmm
figuration moderne et positive de ce symbole national, à même de toucher un grand nombre de Français. Il a vocation à représenter l'engagement de la France Olympique, solide et pérenne, tout en restant léger. A l'image d'une broderie de haute-couture, il renvoie à l'excellence française et fonctionne parfaitement dans tous les contextes, y compris sur des produits dérivés. La typographie, très simple, lisible et pure, contraste avec la richesse graphique du symbole et des anneaux. L'ensemble des textes a de fait été composé avec une police "Franceolympique" développée spécifiquement destiné spécifiquement à souligner la dimension institutionnelle du Comité national olympique et sportif français.

LE COQ NE S'INCLINE PAS, IL SE DÉCLINE...

Avec le changement d'identité visuelle du Comité national olympique et sportif français, ce sont, en réalité, plusieurs déclinaisons qui ont été développées, pour répondre notamment aux besoins de communication mmmmmmdes fédérations membres du CNOSF, des institutions déconcentrées ou des partenaires. Toutes ne sont pas représentées ci-dessous, mais en voici un florilège...
Le logotype institutionnel corporate est le premier vecteur de la nouvelle identité visuelle du CNOSF. Outre le coq et les anneaux, ce logo intègre l'appellation officielle de l'institution de manière à la rendre plus lisible.
Le logotype avec les anneaux olympiques, mais sans mention est destiné à l'équipe de France olympique. Il se retrouvera sur les tenues Village, de cérémonie et de podium des Bleus dès les 1ers Jeux européens de Bakou.
Les fédérations membres du CNOSF disposent de leur propre label de rattachement à l'institution olympique.
Les comités régionaux, départementaux et territoriaux olympiques et sportifs, dont l'identité visuelle est liée à celle du CNOSF, ont également un nouveau logo. Voici donc le nouveau logo du CROS Provence-Alpes
Le Club France, lieu de rendez-vous incontournable des supporters de l'équipe de France olympique pendant les Jeux dispose également d'un logo sur-mesure...



DOSSIER DE PRESSE




POUR ALLER PLUS LOIN


Du roi au peuple, histoire du coq gaulois

Naissance d'un coq olympique et sportif

Sacré coq...



Source : CNOSF



Moteur de Recherche