Actualité >

Appel à projet "Sport au Féminin" 2015

Le 13/05/2015

L'accès de tous à la pratique sportive et aux instances dirigeantes est réglementairement prévu. Les articles L.100-1, et L131 -9 du code du sport mentionnent que "les activités physiques et sportives constituent un élément important de l'éducation, de la culture, de l'intégration et de la vie sociale. Elles contribuent notamment à la lutte contre l'échec scolaire et à la réduction des inégalités sociales et culturelles, ainsi qu'à la santé. La promotion et le développement des activités physiques et sportives pour tous, notamment pour les personnes handicapées, sont d'intérêt général ».

Pourtant la place et le rôle des publics féminins dans le sport restent insuffisants. Malgré une progression constante, la place de la pratique féminine est encore faible. Seule une jeune fille sur deux pratique le sport hors zone d'éducation prioritaire (51% hors ZEP), taux qui chute à 32 % en ZEP. Par ailleurs les licences féminines ne représentent en 2010 que 37,3% des licences délivrées en France. Très peu de femmes sont présentes aux postes d'encadrement et de direction. En 2008, 14% des conseillers techniques sportifs et seulement 5% des fédérations sportives sont présidées par des femmes.1 Ainsi, les femmes pratiquent ou accèdent plus difficilement aux activités et responsabilités sportives, pour des raisons parfois cumulatives d'ordre social, financier, culturel ou organisationnel.

Agir pour favoriser l'engagement des femmes dans le sport suppose d'avoir en tête les freins individuels mais aussi les résistances sociales et culturelles qui conduisent à cette situation. En effet, le premier frein au développement des pratiques sportives féminines réside dans la précarité rencontrée par les femmes. Les difficultés sociales et financières qui en découlent rendent la pratique sportive plus difficile. Le second frein est d'ordre culturel. La représentation sociale de la place de la femme et de son rapport à l'espace public (dont le sport fait partie), les contraintes familiales et le manque d'offres adaptées restreignent l'égal accès aux loisirs sportifs et au sport fédéral pour les femmes.

Face à ces constats, la Région PACA met en place une politique volontariste à travers l'appel à projets « Sport au Féminin ». Cet appel à projets est un volet spécifique du programme « solidarités régionales » du Service Sport de la Direction du Sport et de la Citoyenneté.

Porteurs de projet


Ce projet s'adresse aux ligues, clubs, et associations qui veulent développer des dispositifs innovants visant à favoriser l'accès à la pratique durable du sport du public féminin, et leur intégration dans le mouvement sportif fédéral. Ces associations sont affiliées pour la pratique aux fédérations sportives agréées par le Ministère chargé des Sports et peuvent relever également du champ des fédérations d'éducation populaire.

Objectifs généraux


Ce dispositif dédié aux publics féminins les plus éloignés de la pratique sportive vise à :

faciliter la découverte et la pratique régulière d'un sport ;
faciliter l'accès à la licence sportive en club ;
faciliter l'engagement à terme dans la vie associative sportive dans les fonctions d'encadrement de sportifs ou de dirigeante.

Critères d'éligibilité


Les actions proposées par des clubs ayant déjà des sections dédiées (féminines) devront apporter une plus-value en regard de la pratique habituelle en club ; cela s'appuiera notamment sur les besoins spécifiques repérés pour faciliter l'accès au sport de nouveaux publics.

Ces actions doivent s'inscrire dans une démarche citoyenne visant l'autonomie de la personne : organiser la pratique du sport pour toutes, faciliter l'implication de toutes grâce à une mixité sociale, culturelle et générationnelle à travers la pratique sportive. Les actions conduites devront s'inscrire dans la durée. La continuité de l'activité est un gage d'ancrage de la pratique sportive et d'intégration réelle de ces nouvelles arrivantes dans la structure ou le club.

La ligue, le club, l'association devront veiller à favoriser l'implication de ces publics ciblés (féminines) dans la vie de la structure. La réciprocité de l'engagement est une condition du développement de la place de toutes dans la vie démocratique associative :

l'association au service de la pratique sportive féminine,
les pratiquantes au service du projet sportif et social de la structure.


Critères d'éligibilité :
Pour l'année 2015 seront retenus et financés 40 projets
Chaque projet sera financé par la Région à une hauteur maximale de 10 000 Euros
Les projets devront faire l'objet d'un cofinancement
Les publics concernés par l'action doivent répondre aux critères de la géographie prioritaire² : ils doivent être issus des territoires urbains, périurbains et ruraux les plus en difficultés et concentrant les ménages ayant les plus faibles niveaux de ressources (listes en Annexe des communes et territoires prioritaires)



Vous devez déposer le dossier avant le 15 juin 2015

Il doit être composé de l'appel à projets (document de 11 pages ci-dessous) et du dossier type de demande de subvention spécifique de fonctionnement (action)

Le dossier doit être envoyé à l'adresse suivante :

Monsieur le Président du Conseil Régional Provence-Alpes Côte d'Azur
Hôtel de Région
Service Subventions et partenaires
27 Place Jules Guesde
13481 Marseille cedex 20

Pour tout renseignement, vos contacts au Service Sport

Marc LAZENNEC : mlazennec@regionpaca.fr - 04 91 57 50 57
Karine COSTER : kcoster@regionpaca.fr - 04 91 57 50 57



Téléchargements


Appel à projet
Dossier type de demande de subvention
Zones éligibles à l'appel à projet





Source : Conseil Régional PACA



Moteur de Recherche