Actualité >

Des perspectives encourageantes pour l'engagement associatif

Le 17/06/2015



La 12ème édition de la France Bénévole, publiée en juin par Recherches et Solidarités, livre une image positive et plutôt rassurante sur l'engagement des bénévoles, notamment le point de vue des adhérents et donateurs dans les associations. Dans une société en mal de cohésion sociale, les donateurs et adhérents, représentant deux-tiers des français, sont aussi bénévoles dans leur entourage proche, familial, de voisinage, ou de façon informelle dans leur commune ou quartier. Les différentes formes d'engagement, tant individuelles que collectives, se complètent et la perception du bénévolat évolue aussi, autant que les notions y étant liées : « responsable, solidaire, bénévole et citoyen », bien avant « militant ou encore charitable ». Le terme « engagement » arrive en tête. La volonté mmmmmmde transformer progressivement la société apparaît ainsi de façon plus évidente par rapport à la seule générosité. 30 % des adhérents se disent prêts à s'engager bénévolement. Ce qui donne de l'espoir pour les responsables associatifs. Cependant une fragilité existe depuis longtemps. Il s'agit de l'écart d'engagement en fonction du milieu socioprofessionnel et le constat de la faible proportion de personnes engagées issues des catégories modestes. Selon l'enquête BVA-2010, la proportion d'adhérents fait le grand écart: un peu plus de 30% parmi les Français dont le niveau d'étude est le plus modeste, jusqu'à près de 60% parmi les plus diplômés.






Source : Association mode d'emploi



Moteur de Recherche