Actualité >

15 minutes de sport par jour auraient un effet positif sur la santé

Le 02/09/2015

Pratiquer une activité sportive même modérément aurait des effets positifs sur la santé, selon les résultats d'une étude présentée à EuroPRevent 2015 (Congrès de cardiologie).


30 minutes d'activité physique quotidienne, ou 150 minutes hebdomadaires, réduirait de 30% le risque moyen de décès prématurés. Et ce quel que soit l'exercice pratiqué. Et, 75 minutes par semaine ou 15 minutes par jour permettait une réduction significative de la mortalité de 22% chez les personnes âgées. Les scientifiques de l'Université de St-Etienne-Lyon ont suivi pendant 13 ans 1 000 sujets âgés de 65 ans en 2001 et ont mesuré leur niveau d'activité physique. Les scientifiques les ont classés par intensité et par temps pratiqué. Les conclusions de l'étude révèlent que le risque de décès s'avère réduit de 57% chez les individus dont le niveau d'activité était conforme aux recommandations. Et, il serait réduit de 51% avec une activité réelle mais bien plus modérée. Et l'étude démontre aussi que le démarrage même à un âge avancé ou la reprise d'une activité physique pendant la retraite réduit le risque de décès des deux tiers. Les résultats de cette étude ont été confirmés lors de ce même congrès, par une méta-analyse présentée par les mêmes chercheurs. mmmmmmmCette étude, qui concernait près de 120 000 sujets, a révélé qu'" à faible dose", qu'elle soit modérée ou pratiquée de manière vigoureuse, l'activité physique de, 75 minutes par semaine ou 15 minutes par jour permettait une réduction significative de la mortalité chez les personnes âgées. Dans cette méta-analyse, une faible dose d'activité a entraîné une réduction du taux de mortalité de 22%. Le Dr David Hupin, chercheur en psychologie clinique et de l'exercice et auteur de l'étude, recommande aux personnes âgées cette règle simple de suivre au moins 15 minutes d'activité physique cinq jours par semaine. "Cela pourrait inclure la marche rapide, le vélo, la natation ou la gymnastique," at-il suggéré. «Ces activités physiques pourraient être éventuellement pratiquées durant les loisirs ou pendant les activités de la vie quotidienne", rappelle-t-il. "Ce message doit être relayé par les médecins généralistes, qui jouent un rôle clé et essentiel dans la promotion de comportement d'exercice chez les personnes âgées», explique-t-il.



Source : Top Santé



Moteur de Recherche