ACTUALITÉS CNDS >

Aides aux clubs sportifs en ZRR : le CNDS fait-il fausse route ?

Le 01/06/2016

Près de deux ans après un rapport qui avait mis en lumière le peu d'effet de levier des subventions du Centre national pour le développement du sport (CNDS) dans la réalisation des équipements sportifs, c'est une nouvelle erreur d'aiguillage de la politique de l'Etat en matière sportive qui vient d'être révélée. Cette fois, ce sont les aides aux associations sportives en zones de revitalisation rurale (ZRR) qui sont en cause. Le conseil d'administration du CNDS du 23 février dernier avait mis à jour une baisse de 49% des subventions sur la part territoriale (subventions accordées par les commissions territoriales du CNDS) aux clubs situés en ZRR. Ce mmmmmphénomène est d'autant plus inattendu que le centre a fait des ZRR des cibles privilégiées de sa politique d'aide aux associations, aux côtés des QPV (quartiers prioritaires de la politique de la ville). Thierry Braillard, secrétaire d'Etat aux Sports, a donc souhaité comprendre pourquoi les subventions aux associations en ZRR étaient en baisse. Il a demandé à l'Andes (Association nationale des élus en charge du sport) de conduire une enquête à travers sa commission "Sport Ruralité et Montagne" et les communes rurales de son réseau.

Des dossiers de subventionnement trop complexes

Les résultats de cette enquête à laquelle ont répondu 113 communes situées en ZRR ont été rendus publics le 23 mai. Ils font apparaître trois freins principaux pouvant faire obstacle au dépôt de dossiers de demande de subventions par des associations sportives en ZRR. Le principal frein réside dans la difficulté et la complexité de la constitution des dossiers pour les petites structures souvent par manque de bénévoles (77,9% des réponses). Le manque de cohérence entre les axes prioritaires définis par le CNDS sur la part territoriale et les besoins des associations sportives est cité par près d'une commune sur deux (46,9%). Enfin, le manque d'accompagnement des structures dans le montage des dossiers est mis en avant dans 43,4% des réponses. Les résultats de l'enquête mettent par ailleurs en exergue les priorités du CNDS qui apparaissent comme les mmmmmmoins adaptées aux associations sportives en milieu rural. Il s'agit de la création d'emploi (pour 56,6% des réponses), de l'apprentissage de la natation à travers le dispositif "J'apprends à nager" (37,2%) et du soutien aux actions locales organisées en marge des grands évènements sportifs internationaux (35,4%). En revanche, les initiatives en faveur du sport-santé, l'aide à la formation, le soutien aux projets éducatifs locaux ou la pratique sportive des femmes et des jeunes filles figurent parmi les axes du CNDS les plus en adéquation avec les besoins des ZRR. Dans un communiqué, l'Andes affirme que cette enquête devrait déboucher sur un travail en collaboration avec le ministère des Sports de façon à identifier "des pistes d'amélioration dans l'attribution des subventions aux associations sportives en milieu rural".


Jean Damien Lesay



Source : Localtis



  • ACTUALITÉS CNDS >
  • Enquête nationale sur le dispositif Emplois CNDS
  • Budget du CNDS en baisse : Laura Flessel fait un petit geste en faveur des clubs sportifs en difficulté
  • CNDS 2018 : dernière ligne droite !
  • Baisse du CNDS, fête du sport : menace dans les associations sportives
  • Répartition des subventions de la part équipement du CNDS pour l'année 2018
  • "Le CNDS devra faire la preuve de sa capacité à aller à l'essentiel"
  • Emplois aidés dans le sport : le CNDS conteste les conclusions de l'IGJS
  • Maintien de la part territoriale du CNDS 2018 au même niveau que le budget 2017 : signez et partagez la pétition !
  • Moteur de Recherche