Actualité >

Financements européens pour le sport

Le 14/06/2016

Depuis l'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne en 2009, le sport est devenu l'une des compétences d'appui de l'Union européenne (UE). A ce titre, l'UE peut proposer des financements permettant de soutenir la mise en œuvre de projets européens portés par les acteurs du sport aux niveaux national et européen.


Les fonds structurels européens et d'investissement

A l'heure où les dotations et financements publics nationaux diminuent, l'opportunité de se tourner vers les fonds européens doit être prise en compte par les acteurs du sport, qu'ils soient publics ou privés. Ces financements ne se substituent pas à des subventions nationales mais viennent en appui de projets répondant aux objectifs fixés par les politiques européennes, dans le cadre de la stratégie de croissance et d'innovation mmmmm"Europe 2020". Outre le financement octroyé, la valeur ajoutée d'un projet européen - notamment en termes de développement économique, d'impact éducatif et social ou d'effet environnemental - réside également dans l'acquisition et la mobilisation de compétences et de savoirs faire sur le montage de projet européen ainsi que la valorisation interne et externe de l'organisation bénéficiaire.

Erasmus + pour le sport

La direction des sports a également à coeur de promouvoir le programme européen Erasmus + 2014-2020 pour l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport, qui s'adresse désormais clairement aux acteurs du sport actifs sur les territoires. Ce programme permet à des projets de dimension sportive et européenne d'être soutenus et financés. Il comporte notamment un volet sport spécifique, qui est doté sur l'ensemble de l'Union européenne de 265 millions d'euro pendant toute la période du programme et qui fonctionne selon le principe des appels à projets. La direction des sports du Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a installé un Point National d'Information (PNI) au sein de l'Agence mmmmmmmmmErasmus + Jeunesse et Sport, qui est chargé d'informer et d'accompagner les porteurs de projets. Grâce à ce nouveau service, les candidats peuvent recevoir des conseils en fonction des critères d'éligibilité et être orientés vers les bons programmes si besoin. D'après les derniers bilans 2014 et 2015 du programme Erasmus +, il apparaît que le nombre de candidatures françaises déposées et retenues pourrait être amélioré. A cet effet, le ministre et le secrétaire d'État ont à plusieurs reprises souligné l'importance de ce dispositif, qui permet de développer des échanges européens, interculturels et citoyens autour du sport et de l'éducation non formelle.

Un guide pour vous accompagner

Le guide a vocation a détailler les deux types de financements principaux, présentés ci-dessus, qui sont les plus accessibles à tout porteur de projet œuvrant au développement du sport et notamment du sport pour tous sur son territoire. Sa valeur ajoutée réside dans son adaptation au contexte français : ce guide présente des exemples de projets réalisés et des mmmmmmmmmbonnes pratiques, il apporte les contacts nécessaires ainsi que des références et des outils pour monter un projet, et il offre une vision des moyens mis à disposition par l'Union européenne directement utilisables grâce aux relais nationaux dont les références sont indiquées dans le guide.





Source : MVJS



Moteur de Recherche