Actualité >

Revue de presse JO 2024 : les régions dans les starting blocs



Aussitôt l'annonce de l'organisation des JO à Paris en 2024 faite, certaines régions se sont officiellement manifestées pour être camp de base, terre d'accueil de la préparation aux jeux. Certaines autres régions ou CREPS avaient anticipé et organisé une journée spéciale candidature.
Petit tour de France



La Région PACA affiche ses ambitions pour les Jeux olympiques

Marseille et Nice villes d'accueil pour les Jeux Olympique de 2024, d'une partie des tournois de football ; puis Marseille encore, pour les épreuves de voile, voici qui mobilise la Région. Dont le Président, Renaud Muselier, invité à Lima pour l'attribution des Jeux, entend "qu'elle profite à plein de cette opportunité".



Paris 2024 : les collectivités déclarent leur flamme

C'est fait. Réuni le 13 septembre à LIMA (pérou), le comité international olympique a officiellement désigné Paris, ville hôte pour l'organisation des jeux olympiques d'été 2024. La capitale française n'était plus que l'unique candidate après l'accord intervenu avec le CIO le 31 juillet 2017 pour que l'autre candidate, Los Angeles, accepte de se positionner pour les jeux de 2028.
À la différence des précédentes candidatures, la candidature parisienne aura cherché à mobiliser tout un pays et d'abord les collectivités locales. Si elles ont suivi le mouvement, c'est aussi par un intérêt bien compris. Car au-delà de celles qui espèrent être une base arrière pour les quelques dizaines de nations qui viendront s'entraîner dans la perspective des jeux, c'est tout le schéma directeur des équipements sportifs français qui risque d'être redessiné.



JO : l'Occitanie veut être la base de préparation des athlètes de Paris-2024

La Région va investir 80 M€ sur les équipements sportifs. Et veut séduire les supporters-touristes.
Notre région est la meilleure pour la préparation des athlètes aux Jeux olympiques de 2024 !” Kamal Chibli, vice-président de l'Occitanie en charge de l'éducation, de la jeunesse et du sport, n'y va pas par quatre chemins lorsqu'il s'agit de vanter son territoire, regard posé sur l'horizon des JO de Paris.



Paris 2024: A Font-Romeu, le Creps est "plus prêt que jamais" pour les Jeux Olympiques

Aude Reygade, la directrice du Creps-Cnea de Font-Romeu, évoque l'impact qu'auront les Jeux Olympiques de 2024 sur son site. Et les nouvelles semblent bonnes.



JO 2024 : la région Bretagne invite les athlètes à venir s'entraîner sur son sol…

Aucune épreuves olympiques et paralympiques ne se dérouleront en 2024 en Bretagne. La région entend toutefois participer à l'aventure en proposant aux délégations d'athlètes internationaux de venir s'y préparer dans les mois ou les années précédant les épreuves.



PARIS 2024 : Tous réunis au Creps de Dijon pour fêter les Jeux Olympiques

Ce mercredi soir, les acteurs du monde sportif de toute la région Bourgogne-Franche-Comté étaient réunis au Centre de Ressource et d'Expertise à la Performance Sportive de Dijon pour assister à l'annonce officielle de l'attribution des Jeux Olympiques de 2024 à Paris.



Prado, lac d'Auron, Creps... Bourges s'est positionnée pour accueillir des équipes aux Jeux olympiques

Ça y est, c'est enfin officiel. Paris organisera les Jeux olympiques en 2024. Pour accueillir les athlètes de toutes les délégations qui viendront se préparer en vue de l'événement, Bourges s'est d'ores et déjà positionné. Et a de nombreux atouts à mettre en avant.



Les Jeux olympiques, une aubaine pour le Nord et le Pas-de-Calais ?

Sans surprise, les membres du Comité international olympique (CIO) ont attribué ce mercredi à Lima (Pérou) l'organisation des JO 2024 à Paris (et ceux de 2028 à Los Angeles). Une réussite pour le pays et sans doute une aubaine pour la région qui entend jouer son rôle au cours des sept prochaines années.



Sources : La Provence et Acteurs du sport



Moteur de Recherche