Actualité >

Réforme territoriale de l'Etat : le sport entre l'Education nationale et les CREPS




Dans un projet de circulaire adressé aux ministres et aux préfets, le premier ministre détaille la mise en œuvre de la réforme territoriale de l'Etat. 4 objectifs sont visés : désenchevêtrer les compétences de l'Etat avec les collectivités territoriales, les opérateurs et les acteurs hors de la sphère publique, réorganiser le niveau déconcentré de l'Etat, gagner en efficience en rationalisation des moyens et en favorisant les coopérations interdépartementales, conférer aux responsables déconcentrés et notamment aux responsables départementaux des pouvoirs de gestion accrus.

La fin des DRJSCS

Au niveau régionaLl, devraient ainsi être regroupées les Directions Régionales des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (Direccte) et les Directions Régionales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS).

Au niveau départemental, Le projet de circulaire du gouvernement prévoit aussi de recentrer les missions “sport, jeunesse et vie associative”, en rapprochant ces compétences (exercées sein des DDCS) auprès du ministère de l'Éducation nationale afin notamment de préparer la mise en œuvre du service national universel (SNU).

La mission formation certification dans le domaine du sport sera ainsi transférée à l'éducation nationale après allègement de la mission. L'externalisation de l'homologation des installations sportives sera étudiées à l'exception de la compétence pour les lieux accueillant du public.

Le préfet, représentant territorial de l'agence nationale du sport
La circulaire rappelle la création de l'agence nationale du sport et stipule que les missions de l'Etat seront recentrées sur le soutien au sport de haut niveau et à l'intervention dans les territoires carencés. « Le préfet sera le représentant territorial de l'agence du sport qui n'aura pas de services déconcentrés spécifiques.

Les CREPS, bras armés de l'agence nationale du sport pour le Haut niveau
Pour ce qui relève du sport de haut niveau, « l'agence du sport déploiera son action au niveau régional via les CREPS précise le projet de circulaire ».

« Le sport pour tous » dans les territoires carencés relèvera au niveau départemental des Directeurs Académiques des Services de l'Education Nationale (DASEN)

Source : Acteurs du sport



Moteur de Recherche